article crée le 19/03/2019, dernière modification le 28/06/2019

Pour les candidats

Avec le soutien du conseiller Cap emploi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet professionnel

Accompagnement vers l’emploi

Les missions d’accompagnement vers l’emploi visent à informer, conseiller et accompagner les personnes handicapées en vue d’une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire du travail mais aussi à pérenniser l’insertion par un suivi durable.

Les grandes étapes de l’accompagnement vers l’emploi sont :

  • L’accueil et l’orientation (incluant la délivrance du 1er niveau du CEP Conseil en évolution professionnelle si c’est un souhait de la personne).
  • Le diagnostic de la situation
  • L’accompagnement à l’évolution ou à la transition professionnelle incluant la délivrance niveaux du CEP
  • L’appui à l’accès à l’emploi
  • Le suivi durable post insertion tenant compte des besoins de la personne en fonction de son état de santé/son handicap et de la nature du contrat.

Faciliter le recrutement, l’intégration et le parcours professionnel de la personne handicapée. L’expertise du Cap emploi se fonde sur un principe de compensation en lien avec le handicap et en complémentarité des services proposés par le droit commun

Modalités et contenus :

  • Appui et accompagnement dans le parcours d’insertion professionnelle Informer, conseiller et accompagner les demandeurs d’emploi dans la définition du projet professionnel, la formation, la recherche d’emploi, les aides et dispositifs existants.Le Cap emploi est habilité à délivrer le Conseil en évolution professionnelle (CEP)
  • Cap emploi propose un service de proximité et individualisé. Chaque personne handicapée est accompagnée par un référent unique tout au long de son parcours . Suivant les besoins, les conseillers peuvent faire appel à des prestataires (spécialistes de certains handicap) sélectionnés par l’Agefiph et à des prestataires pour tous les demandeurs d’emploi (organismes de bilan de compétences ou de formation).

3 points clés de l’intervention de Cap emploi

  • Renforcer la compensation en lien avec le handicap Socle de l’expertise des Cap emploi, la prise en compte du besoin de compensation en lien avec le handicap/situation de santé de la personne se traduit tout au long de l’accompagnement proposé et ceci dès la mise en œuvre de la phase diagnostic. Les besoins de compensation sont ajustés au cours de l’accompagnement notamment dans la phase accompagnement à l’évolution/transition professionnelle. Ils sont affinés en lien avec le poste de travail dans le cadre de l’appui à l’accès à l’emploi et l’accompagnement au maintien dans l’emploi.

  • Sécuriser les parcours professionnels La sécurisation des parcours professionnels passe par la consolidation des interventions de Cap emploi via la mise en œuvre d’un suivi durable proposé dans le cadre d’une insertion ou d’un maintien dans l’emploi. Ce suivi permet de s’assurer d’une part que les actions sont efficaces et d’autre part, d’intervenir rapidement en cas de besoin de compensation à mettre en œuvre. Toute personne ou employeur ayant bénéficié d’un accompagnement par Cap emploi peut à tout moment faire appel à lui afin de sécuriser le parcours professionnel. La sécurisation passe également par la continuité de l’accompagnement. Ainsi une personne qui ne peut être maintenue dans son entreprise/établissement ou poursuivre son activité en tant que travailleur indépendant, se verra proposer la poursuite de l’accompagnement par la mise en œuvre d’une étape de transition professionnelle.

  • Prévenir la désinsertion professionnelle Les Cap emploi sont opérateurs du Conseil en Evolution Professionnelles inscrit dans la loi du 5 mars 2014. L’intervention de Cap emploi se fonde sur le besoin de compensation et sur la complémentarité avec le droit commun. La prise en compte du handicap dans le projet d’évolution professionnelle permet de s’assurer que la mise en œuvre du projet n’aboutisse pas à une situation de risque de perte d’emploi à moyen ou long terme.

Qui sont les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi

(article L5212-13 du code du travail)

Les différentes catégories de bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés sont :

  • Les travailleurs ayant la Reconnaissance de la Qualité de Travailleurs Handicapés (RQTH) attribuée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.
  • Les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10 % et titulaires d’une rente attribuée au titre du régime général de Sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire.
  • Les titulaires d’une pension d’invalidité attribuée au titre du régime général de Sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire ou au titre des dispositions régissant les agents publics, à condition que l’invalidité des intéressés réduise au moins des deux tiers leur capacité de travail ou de gain.
  • Les personnes mentionnées à l’article L.394 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre.
  • Les personnes mentionnées aux articles L.395 et L.396 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre.
  • Les titulaires d’une allocation ou d’une rente d’invalidité attribuée dans les conditions définies par la loi nº 91-1389 du 31 décembre 1991 relative à la protection sociale des sapeurs-pompiers volontaires en cas d’accident survenu ou de maladie contractée en service.
  • Les titulaires de la carte d’invalidité définie à l’article L.241-3 du code de l’action sociale et des familles.
  • Les titulaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

Le conseil en évolution professionnelle

Cap emploi opérateur du CEP

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s'il y a lieu, établir un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité...). Il est assuré par des conseillers d'organismes habilités.

Le CEP comporte les prestations suivantes :

  • Un entretien individuel pour analyser sa situation professionnelle,
  • Un conseil visant à définir son projet professionnel,
  • et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet. À l'issue de l'entretien, un document de synthèse est remis au bénéficiaire récapitulant son projet d'évolution professionnelle et la stratégie envisagée pour sa mise en œuvre (par exemple, une formation éligible au compte personnel de formation - CPF).

Le CEP est accessible à tout actif :

  • salarié du secteur privé,
  • agent du secteur public,
  • travailleur indépendant,
  • personne en recherche d'emploi,
  • artisan,
  • profession libérale,
  • auto-entrepreneur,
  • jeune sorti du système scolaire sans qualification, ni diplôme.

À noter :

Le CEP est assuré par des conseillers relevant de 5 organismes habilités :

  • Pôle emploi
  • Association pour l'emploi des cadres (Apec)
  • Mission locale
  • Cap emploi (pour les personnes en situation de handicap).
  • les opérateurs régionaux sélectionnés par France compétences conformément aux règles de la commande publique, après avis du bureau du comité régional de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelle. Les opérateurs régionaux sont financés par France compétences et accompagnent les actifs occupés, hors agents publics

Selon votre situation, vous devez vous adresser à l'un des organismes CEP habilité. La prestation du CEP (entretien, conseil et accompagnement) est gratuite.

Formulaire de signalement

Cliquer sur ce lien pour accédez au formulaire

Consultez les offres d’emploi

Cliquez sur le lien pour consulter les offres


Les partenariats